02 – Histoire de l’endettement américain

par pourunmondelibre

Comme vous le savez probablement, le dollar américain est considéré dans le monde entier comme la monnaie internationale d’échanges et de réserve. Cela signifie que l’on peut tout acheter avec le dollar. Aucun pays dans le monde ou presque ne refusera un paiement dans cette monnaie.

Ce privilège du dollar américain est issu des accords de Bretton Woods signés en 1945 qui spécifiaient la libre convertibilité en or du dollar. Une mention existait alors sur les billets et spécifiait explicitement la valeur de 35$ pour une once d’or. Avec ce système, il est impossible d’avoir de l’inflation, car le pays émetteur ne peut pas créer plus de billets qu’il ne détient d’or dans ses coffres, en théorie… Seulement voilà, l’avarice du gouvernement américain de l’époque ainsi que le coût exorbitant de la guerre du Vietnam pousse les Américains à créer plus de billets que leurs réserves d’or ne pouvait couvrir, c’est donc l’inflation. Un retrait simultané de grandes quantités d’or n’est dès lors plus possible, car la quantité de billets en circulation est plus importante que la quantité d’or dans les coffres. En revanche, cela provoquerait la faillite immédiate des banques qui ne pourraient pas couvrir les retraits. Soit dit en passant, l’Etat américain emprunte également son propre argent, comme la France, mais depuis la création de la Réserve Fédérale des États-Unis le 23 décembre 1913. Il est important de préciser également que la mise en activité de la Federal Reserve repose sur l’adoption du « Federal Reserve Act » par le président Woodrow Wilson, le 29 décembre de la même année. Sans la signature du président Wilson, la FED n’aurait jamais eu le moindre pouvoir, car contrairement aux idées reçues, ce n’est pas une banque. Elle ne dispose pas de fonds propres et la totalité de la monnaie émise par cette institution est basée sur de la dette. Son fonctionnement se résume donc à créer de l’argent et toucher des intérêts dessus.

En 1971, quelques mois après la mort du général de Gaulle qui était le dernier grand opposant à la montée en puissance du dollar, le gouvernement américain décide de casser les accords de Bretton Woods. Les billets de dollar se voient donc supprimer l’inscription spécifiant la valeur de 35$ pour une once d’or. À partir de ce moment, le dollar ne représenta plus qu’une reconnaissance sur la dette américaine. C’est-à-dire qu’une faillite du système bancaire américain provoquerait immédiatement une chute de la valeur du dollar par rapport à une autre monnaie basée sur l’or. Je pense que vous avez compris que l’Euro ne fait pas partie de ce type de monnaie et sera dévalué de la même manière que le dollar lorsque viendra la faillite des banques.

Pour comprendre cette information, il suffit simplement d’observer la valeur de l’or. Nous avons vu, 35$ pour une once d’or en 1945. Aujourd’hui nous en sommes à plus de 1600$ l’once, et ça augmente d’heure en heure ! Un calcul simple : prix original divisé par le prix actuel, 35/1600 nous montre qu’un dollar de nos jours ne vaut plus que 2% de la valeur d’un dollar de 1945. Rendez-vous compte, le dollar a perdu 98% de sa valeur !

Mais comment diable est-ce possible de s’endetter aussi rapidement ?

Les informations qui vont suivre sont certainement les plus importantes pour comprendre le système bancaire mondial et l’absurdité de son fonctionnement. Vous devez comprendre de quoi il s’agit. Il y va de votre qualité de vie et même comme nous le verrons plus tard, de votre vie… Je reprendrais au passage une citation de M. Henry Ford :

Si les gens comprenaient réellement le processus de création monétaire,
le système ne tiendrait pas plus de 24 heures.

Puisse t’-il avoir raison……

About these ads